Handicap. L’art de dénouer les corps

Handicap. L’art de dénouer les corps

Lors de la séance de réflexologie, mardi après-midi, aux Astérides, où séjournent 37 résidants en hébergement et cinq à six en accueil de jour.              

Un heureux  moment de partage autour de la réflexologie, merci Valérie :)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s